594 vues
0

Journée internationale des langues maternelles – La fête des langues

Durée 7’26

Fon, Khassonke, Lingala, Peul, Soninké, Yoruba, Bengali, Arabe, Coréen, Mandarin, Tamoul, Espagnol, Chinois, Amazigh… sont quelques unes des langues parlées à Aubervilliers, qui chacune ont leurs histoires, leurs origines, leurs particularités. La Ville d’Aubervilliers, en partenariat avec l’association bangladaise Udichi, célèbre depuis plusieurs années la journée internationale des langues maternelles, initiée pas l’UNESCO. Cette année, pour la première fois, c’est à l’Embarcadère qu’un public nombreux s’est retrouvé avec pour objectif, la défense de la diversité linguistique et culturelle ainsi que le multilinguisme à travers le monde.

1 131 vues
0

81, avenue Victor Hugo

Durée: 4’30

À Aubervilliers, l’avenue Victor Hugo abrite des entrepôts de commerce de gros, des boutiques d’import-export asiatiques, et, au 81, face au Fashion Center, un ancien Pôle Emploi. C’est ici que vit, depuis août 2014, un collectif de sans-papiers. Sur scène, c’est l’histoire de huit d’entre qui nous conduit des faubourgs d’Abidjan, de Ouagadougou ou de Dhaka, à ce présent de la lutte des sans-toits à Aubervilliers. Chacun nous donne à entendre et à voir un fragment de son destin si singulier où la solidarité côtoie la violence, où la ruse répond à l’injustice, où une même nécessité de survivre fait face aux épreuves rencontrées… Reprise du spectacle à La commune, du 1 au 8 octobre 2015.

 

1 208 vues
0

L’Orchestre des Jeunes de Palestine

Durée 7’30

Au moment où la poursuite de la construction par Israël, de son mur de séparation, suscite de vives inquiétudes et protestations dans notre la ville jumelée, de Beit-Jala, l’Orchestre des Jeunes de Palestine, crée en 2004, a fait étape pour la première fois à Aubervilliers à l’occasion de sa  tournée en France . Composé de 82 musiciens issus de la diaspora palestinienne mais aussi de Jérusalem, de Cisjordanie et de Gaza, cette formation a résolument choisi la musique comme étendard et prouve avec chacun de ses concerts que la Palestine est aussi une terre de culture qui porte en elle des artistes talentueux.

741 vues
0

Le village de la solidarité internationale

Durée: 5’20

Aubervilliers, solidaire avec le Monde, perpetue le soutien aux associations de solidarité internationale et aux associations de migrants en lien avec les Objectifs du Millénaire pour le Développement.

L’annonce des lauréats de l’appel à projet 2014 a eu lieu le samedi 22 novembre à l’Embarcadère à l’occasion du Village de la solidarité internationale. Sur les 3 candidats admis cette année.

ASVIFO Le projet présenté concerne l’adduction d’eau potable, l’assainissement et la mise en œuvre d’un comité de l’eau à Fondjomekwet au Cameroun.

La LDH section Saint Denis, Plaine Commune. Le projet « Lutte contre les impunités en Guinée » concerne la réalisation d’une formation et la création d ’outils pédagogiques  dans le domaine de la lutte contre la violation des droits de l’Homme.

et PICMAA pour un premier projet à l’international visant l’accompagnement d’un collectif de femme dans leur projet de développement agricole et sociale.

1 551 vues
0

Les Conférences du Campus Condorcet // Soko Phay-Vakalis et Pierre Bayard // L’image éradiquée sous les Khmers rouges

Durée: 55′

Tout au long de leur domination (1975-1979), les Khmers rouges n’ont cessé de détruire les images antérieures à leur arrivée (films,  photos, peintures, etc.), ainsi que les images du génocide, et toute personne qui tentait de préserver ces images était punie de mort. Cette destruction des images visait d’une part à faire table rase du passé, d’autre part à effacer les traces des crimes en manipulant la mémoire visuelle. Cette conférence  rappelle les circonstances et les enjeux de cette destruction systématique, et montre comment deux grands artistes, le peintre Vann Nath et le cinéaste Rithy Panh, ont entrepris dans leurs œuvres – individuellement et ensemble –  de restituer les images absentes.

1 656 vues
0

Les Conférences du Campus Condorcet – Mohammad Ali Amir-Moezzi – La spiritualmité de l’image en Islam shi’ite; le cas des îcones de poche

Durée: 40′

Selon une idée, aussi persistante qu’erronée, la représentation imagée des êtres vivants est interdite en islam. La destruction des Bouddhas de Bamyan par les Talibans en 2001 conforta encore plus cette idée dans l’opinion publique. La problématique est beaucoup plus complexe et les prises de position ont été des plus diverses selon les époques, les lieux et les cultures en terres d’islam.[] L’islam iranien en général et l’islam shi’ite en particulier ont eu, depuis de nombreux siècles, une attitude ouverte à l’égard de l’image de l’être humain, y compris celle des personnages religieux les plus saints… Mohammad Ali Amir-Moezzi est Historien, spécialiste d’exégèse coranique et de théologie islamique et directeur d’études à l’ EPHE.

1 356 vues
0

La chute des idoles ? L’iconoclasme protestant // Olivier Christin

Durée: 65’00

Troisième Conférence du Campus Condorcet  du cycle « l’image en danger » présentée par Olivier Christin.  Partout en Europe, y compris dans les territoires qui resteront ensuite durablement attachés à l’Église romaine, la naissance et la diffusion des protestantismes s’accompagnent de la multiplication de gestes iconoclastes. Les images deviennent ainsi très vite, dès les années 1520-1530, l’un des enjeux et l’un des moyens de la fracture confessionnelle et l’affirmation des identités religieuses rivales…

1 809 vues
0

La deuxième édition du festival des villes pour la Paix à Beit Jala en Palestine

Durée : 27’00

Le 21 septembre 2012, plus d’une soixantaine d’Albertivillariens se sont retrouvés à Beit Jala en Palestine (ville jumelée à Aubervilliers depuis 1997) , à l’occasion de la Journée internationale pour la Paix.
Le Maire et une délégation municipale, le Conseil local des jeunes, des artistes et des habitants d’Aubervilliers, ont apporté leur contribution à la réussite de cette deuxième édition du Festival international culturel des villes pour la Paix, avec la ville de Iéna en Allemagne, jumelée elle aussi avec Aubervilliers et Beit Jala, et la région de Trento en Italie.
1 403 vues
0

Bouzeguene en Kabylie

Durée: 11′

En octobre 2012 une délégation municipale conduite par le maire Jacques Salvator s’est rendue à Bouzeguene en Algérie pour établir les bases d’une nouvelle coopération avec cette commune de Kabylie située dans la wilaya ( préfecture ) de Tizi Ouzou et dont nombres d’allbertivillariens sont originaires. Retour en image …

Accéder aux archives numériques

Associations

Sortir

La ville

Les sportifs

Les conférences

On y travaille