Armand Simonnot, fidèle compagnon

Avril 2010 – Durée 21’22

A la Libération, Charles Tillon, alors ministre de l’Air et maire d’Aubervilliers embauche Armand Simonnot comme garde du corps. Ce personnage atypique, charpentier morvandiau, nous fait revivre une page de l’histoire de France à travers son parcours. C’est au sein des FTP, qu’il affirme son engagement politique et son patriotisme après la démobilisation de 1940. Il lutte avec ses hommes contre l’occupant et participe à libération d’Auxerre.  Après guerre, communiste convaincu,  il rejoint Charles Tillon à Aubervilliers et devient son garde du corps et ami, fidèle jusqu’à la fin.

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.