Les Conférences du Campus Condorcet // Jean-Marie Pradier // La vue sous influence, entre vision(s) et regard

Durée: 73′

Les potentialités biologiques de la capacité visuelle humaine et son organisation fondent l’originalité du regard. Sa complexité l’écarte radicalement de tout modèle machine. Ce que perçoivent les individus n’est pas un objet univoque, produit d’un enchaînement de causes mécaniques. Le regard est historique, local, élément d’une expérience personnelle et collective élargie aux autres sens, aux savoirs, à la réflexion, à l’attention, sensible au désir et aux attentes. Quand les codes culturels orientent la perception et l’interprétation, allant jusqu’à fasciner, ou tout au contraire à rendre insupportable sa vision.  Alors que voyons-nous ? Quelle vue nous est-elle insupportable ou admirable ?

1 Comment

  1. Jamais aucun regard sur le monde ne m’ a autant séduit que celui de Jean-Marie Pradier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.