2 331 vues
0

Liliane Giner se souvient de la Petite Prusse

Décembre 2008 – Durée 16’20

Après la guerre de 1870, la Lorraine devient terre allemande. Les Lorrains doivent choisir : devenir allemand ou tout quitter pour la France. Aubervilliers devient à cette époque une terre d’accueil pour ces premiers émigrés de l’est. Pour la plupart, ils élisent domicile dans le quartier des Quatre-Chemins, alors rebaptisé la Petite Prusse. Redécouvrez l’histoire de ce quartier à travers le témoignage des habitants.

3 636 vues
0

Saïd Bennajem, crochet par le ring

Juillet 1992 – Durée 14’20

Au jeu du chat et de la souris, Saïd Bennajem joue à donner des coups, en évitant d’en prendre. A l’approche des Jeux Olympiques de Barcelone (1992), Saïd Bennajem livre les clés de sa passion. C’est d’abord l’atmosphère de la salle de boxe qui l’a fait succomber mais c’est en transmettant sa passion aux plus jeunes qu’il puise la force de se remettre sans cesse en question.

1 859 vues
1

Marcelle, une femme de lettres

Avril 1997 – Durée 4’03

Passionnée d’écriture depuis son plus jeune âge, Marcelle écrit « à tout le monde » et s’insurge contre tout ce qui est injuste ! Elle vit sa passion comme une respiration intellectuelle. De nombreuses rédactions se souviennent encore des courriers de Mme Ruiz.

Portrait extrait d’Albertivi n°11
mars / avril 1997
CICA Vidéo
2 523 vues
0

Denise Izzi, petit enfant d’Aubervilliers

Mars 2009 – Durée 6’37

Des années après le film Aubervilliers d’E. Lotar et J. Prévert, Denise Izzi revient sur sa rencontre avec Jacques Prévert et sur le tournage du film. Elle évoque le souvenir de ses frères et soeurs, « enfants d’Aubervilliers », qui couraient avec elle dans les ruines de la ville.

1 954 vues
0

Les enfants d’Aubervilliers entrent au Panthéon

Juin 1999 – Durée 3’31

Les enfants d’Aubervilliers entrent au Panthéon au printemps 1999. Après Soweto en Afrique du Sud et l’île de la Réunion, Yan Pei-Ming s’installe à la maison de l’enfance Solomon pour réaliser une série de 21 portraits d’enfants. Pour l’artiste, Aubervilliers est une ville de mélange, idéale pour la création de son retable Eloge des métissages. Pour quelques semaines, le Panthéon change de devise… aux grands enfants la patrie reconnaissante.

Portrait extrait d’Albertivi n°33
15 mai / 15 juin 1999
CICA Vidéo
2 975 vues
1

Jacques Dessain, passionné d’histoire locale

Janvier 1999 – Durée 3’34

Elève, instituteur, puis directeur d’école à Aubervilliers, il se passionne depuis toujours pour l’histoire locale. Fier des choux d’Aubervilliers, il a a coeur de nous faire découvrir l’histoire de la ville. 

Portrait extrait d’Albertivi n°28
Décembre 1998- janvier 1999
CICA Vidéo
1 824 vues
0

Yoyo, la marchande de glace

Septembre 1997 – Durée 3’16

Depuis 1949, les glaces c’est une histoire de famille pour Yoyo. Bien connue dans le quartier du Marcreux, c’est en poussant sa moto – qui n’a jamais fonctionné – qu’elle s’installe à la sortie de l’école Edgar Quinet, pour un goûter vanille, chocolat.

Portrait extrait d’Albertivi n°14
15 juin / 15 Septembre 1997
CICA Vidéo
1 826 vues
0

Firmin Gémier, le théâtre pour tous

Durée 8’12

Firmin Gémier naît à Aubervilliers, d’un père compagnon tanneur et d’une « Mère des compagnons charpentiers ». Lorsqu’il quitte Aubervilliers pour Paris, il s’essaie au théâtre de faubourg qui le marquera à jamais. Nom mythique du théâtre, il est un comédien reconnu et sera le premier directeur du Théâtre National Populaire à Chaillot. Créateur du Théâtre National Ambulant Gémier, il part pendant deux ans sur les routes de France avec plus d’une cinquantaine de tracteurs à vapeur. Chaque soir, le chapiteau est dressé, les décors sont installés et le spectacle peut commencer…

2 871 vues
2

Armand Simonnot, fidèle compagnon

Avril 2010 – Durée 21’22

A la Libération, Charles Tillon, alors ministre de l’Air et maire d’Aubervilliers embauche Armand Simonnot comme garde du corps. Ce personnage atypique, charpentier morvandiau, nous fait revivre une page de l’histoire de France à travers son parcours. C’est au sein des FTP, qu’il affirme son engagement politique et son patriotisme après la démobilisation de 1940. Il lutte avec ses hommes contre l’occupant et participe à libération d’Auxerre.  Après guerre, communiste convaincu,  il rejoint Charles Tillon à Aubervilliers et devient son garde du corps et ami, fidèle jusqu’à la fin.

1 951 vues
0

Claude Fath, chasseur d’images

Septembre 2002 – Durée 3’03

A 10 ans Claude Fath fait le rêve de devenir « chasseur d’images ». Appareil photo à la main, il dresse, toute sa vie durant, un portrait en images de la ville.  Convanicu que la mémoire visuelle est la plus accessible, il emmagasine clichés et autres documents historiques sur la commune. Il fonde alors la Société d’histoire avec quelques passionnés pour transmettre les trésors accumulés.

Portrait extrait d’Albertivi n°52
Septembre / Octobre 2002
CICA Vidéo

Accéder aux archives numériques

Associations

Sortir

La ville

Les sportifs

Les conférences

On y travaille